Nos dernières actualités

Travaux d’agrandissement et risque de fissuration du bâtiment

La réalisation de travaux d’agrandissement est un moyen simple de gagner des mètres carrés, sans pour autant avoir à déménager. Les travaux d’agrandissement d’une maison peuvent passer par la construction d’une extension, mais aussi par la surélévation du bâtiment. Mais avant d’entreprendre des travaux d’agrandissement, il est préférable de prendre certaines précautions, notamment d’ordre technique.

 Travaux agrandissement risque de fissuration

S’assurer de la faisabilité administrative du projet et de la capacité de résistance du sol

Avant de faire réaliser des travaux d’agrandissement dans son logement, il est nécessaire de contrôler l’existence de droits à construire résiduels. Le plan local d’urbanisme, autrement dit PLU, détermine la constructibilité pour chaque zone, l’affectation (habitation, tertiaire ou autre), les hauteurs admises, ainsi que les règles de surfaces de plancher, ou encore de distance entre les constructions situées à proximité les unes des autres.
L’aménagement des combles d’une maison peut également permettre de bénéficier de plus d’espace vital. Avant d’aménager les combles de sa maison, il est important de calculer la résistance mécanique du sol, afin d’estimer les contraintes et descentes de charges supplémentaires à venir. Cette étape participe notamment à la prévention des fissures, la plupart du temps occasionnées par un mouvement d’affaissement du sol ou des sollicitations structurelles des murs périphériques mal maîtrisées.
La prise en compte de ces différents éléments permet de s’assurer de la faisabilité des travaux d’agrandissement du bâtiment.

La réalisation d’une étude de sol pour sécuriser les travaux d’agrandissement

Tous travaux d’agrandissement d’un bâtiment nécessitent la prise en compte des caractéristiques du terrain de construction, ainsi que de la nature du sol. Ces paramètres ont un véritable impact sur le type de fondations à mettre en oeuvre, comme sur le choix des techniques de construction. C’est la raison pour laquelle, bien avant de se lancer dans des travaux d’agrandissement de son logement, une étude de sol doit être réalisée. La réalisation d’une étude de sol vise à sonder le terrain, afin de s’assurer que sa résistance mécanique soit suffisante, dans le cadre de la construction d’un nouveau bâtiment. Ne pas faire d’étude de sol, au préalable de travaux d’agrandissement, augmente le risque de voir des fissures apparaître sur le bâtiment, mais aussi de voir se produire des tassements différentiels.

Eco Expert : pour agrandir un bâtiment sans prendre de risques

Une maison et son extension affichent souvent des inégalités de poids et de masse, car il s’agit de deux bâtiments distincts. Pour prévenir la survenue d’une éventuelle déformation structurelle, généralement provoquée par les changements de température et également améliorer la cohésion d’ensemble, un joint de dilatation doit être placé entre les deux corps de bâtiment. Le joint de dilatation se charge alors d’absorber les mouvements engendrés par les tassements différentiels, risquant de causer la fissuration de l’ouvrage. Dans le cadre de travaux d’agrandissement d’un bâtiment, en particulier de sa maison, il est préférable de faire appel aux compétences techniques d’un expert bâtiment indépendant. Pour bénéficier d’une intervention de qualité à petit prix, contactez Eco Expert, le professionnel en matière d’expertises !

Expertise fissures

Partager sur Twitter | Partager sur Facebook | Imprimer la page

A propos d'Eco Expert

Acteur majeur de l’expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!