Nos dernières actualités

Sol, environnement, végétation et risque de fissures

Les ouvrages légers fondés de manière superficielle sont beaucoup plus concernés par les mouvements des sols argileux que les structures plus lourdes basées sur un vide sanitaire. En outre, un sous-sol, à la condition qu’il ne soit pas partiel, est une disposition permettant à la construction de se mettre à l’abri du phénomène de dessiccation du sol. Les végétaux situés aux abords d’une construction peuvent également provoquer des désordres donnant lieu à la formation de fissures sur l’ouvrage. Par un phénomène d’hydrotropisme, les plantes cherchent, par leurs racines, à capter l’humidité du sol. Ce faisant, si elles sont proches d’une construction, elles vont être attirées par l’humidité présente sous celle-ci, asséchant alors le sol avec pour conséquence la création de tensions au niveau des fondations et la formation de fissures sur la maison.

Sol, environnement, végétation risque de fissures

Les caractéristiques du sol et leur impact sur les fissures

Lorsqu’une construction est établie sur un sol argileux, soumis à un risque RGA (Retrait Gonflement Argile) et que ses fondations ne sont pas adaptées, elle est exposée à l’apparition de fissures. Étudier le sol, ses caractéristiques ainsi que les contraintes du terrain permet de cerner ces risques. De simples observations de bon sens permettent d’informer sur la sensibilité des argiles des couches de surface. C’est par exemple le cas de craquelures sur le sol en été, indice d’une présence de fissures profondes. Un orage réhydratera ces couches , faisant alors subir aux semelles de fondation des déplacements verticaux. En hiver, un sol sec émaillé de zones humides peut être le signe d’une résurgence d’eaux de surface, c’est-à-dire que les couches argileuses affleurent et que les eaux suintent sur un sol perméable.


Les conséquences de la végétation sur les fissures

Pour mesurer l’influence d’un unique arbre sur la maison, il faut simplement prendre en compte sa hauteur à l’âge adulte ; mais s’il y a plusieurs arbres en rideau, il faut alors multiplier cette hauteur par une fois et demie. La végétation a en effet un rôle non négligeable sur les mouvements différentiels du sol. Et par conséquent sur l’apparition de fissures sur la construction. Dès qu’un arbre est planté dans la Zone d’influence Géotechnique, il entre alors en interaction avec l’ouvrage. Sa croissance et son développement peuvent notamment modifier, par hydrotropisme, la teneur en eau présente sous la construction, entraînant un phénomène de tassement puis des fissures.


Eco-expert : pour évaluer les risques du sol, environnement et végétation sur les maisons

Même si des précautions ont été prises pour prévenir les dommages que les végétaux peuvent occasionner sur la construction, celles-ci ne sont pas toujours suffisantes pour empêcher l’apparition des fissures sur l’ouvrage. En cas d’apparition de fissures dues au sol ou à la végétation, il est important de rapidement traiter le problème pour éviter leur prolifération mais aussi la naissance d’autres désordres sur l’édifice concerné. La réalisation d’une étude par un expert fissures indépendant permet de déterminer les causes exactes du problème ainsi que les traitements appropriés. Vous pouvez faire appel à un spécialiste des fissures Eco Expert afin de cerner l’origine exacte du problème, qu’il soit dû au sol ou à la végétation entourant la maison et d’apporter les solutions adaptées.

Expertise fissures

Partager sur Twitter | Partager sur Facebook | Imprimer la page

A propos d'Eco Expert

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!