Nos dernières actualités

Risques du sol sur une construction

L’humidité, les fissurations et autres problèmes qui affectent les constructions ont souvent un rapport au sol. La construction d’une maison ne doit de ce fait être réalisée sans étude préalable du terrain sur laquelle elle sera bâtie. Il faut surtout tenir compte des résultats d’une étude de sol afin d’éviter les éventuelles menaces.

Le déplacement d’un terrain

Ils constituent un des facteurs entraînant les fissurations d’une maison. Phénomènes d’origine naturelle ou anthropique, ils se manifestent par les déplacements du sous-sol ou du sol en lui-même. Ces mouvements de terrain peuvent être « lents » s’il s’agit d’affaissement, de tassement de terre végétale, de glissement, de fluage de matériaux plastique sur une pente douce, etc. Les mouvements de terrain rapides se manifestent par les effondrements, les chutes de pierres, les éboulements, les coulées boueuses, etc.

Niche souterraine

Les marnières sont des cavités souterraines très connues en Haute Normandie. D’origine humaine, ces marnières résultent, en effet, de cavités laissées par l’homme suite à l’extraction de craie. Les eaux prennent alors place à l’intérieur de ces dernières et laissent un sol dégradé, instable et défavorable pour la construction de maisons. Les carrières souterraines destinées à l’exploitation de matériaux comme les pierres à chaux, les pierres à bâtir sont aussi considérées comme des cavités souterraines. Les bétoires ou karst font partie quant à eux des cavités d’origine naturelle.

Argiles en retrait et en gonflement

Quand on parle de fissures, on évoque souvent les tassements différentiels. Ils sont causés par le gonflement de certains types d’argile suite à une infiltration de l’humidité dans les sols en période de pluies et qui se rétractent durant les saisons sèches. Ce retrait-gonflement des argiles étant un facteur potentiel des désordres liés aux constructions. C’est le second sinistre, après les inondations, pouvant obtenir une indemnisation dans le territoire français.

Séismes

Le séisme qui a récemment frappé la Charente-Maritime a prouvé que la France n’échappe pas au risque des tremblements de terre. En effet, ce séisme qui a lieu en 2016 a atteint une magnitude de plus de 5 sur l’échelle de Richter. Le zonage sismique de 2010 qui partage la France en 5 zones de sismicité croissante aide à déterminer les territoires à risques.

Inondation

L’inondation fait partie des catastrophes les plus dévastatrices. En effet, les dégâts qu’elle engendre sont estimés à plusieurs millions d’euros. Les ponts et les maisons qui s’écroulent, les voiries inaccessibles, les divers points d’intérêts économiques en ruine, ces dégâts causés par les inondations classiques sont biens connus. Mais il faut tout de même savoir faire la différence entre les cours d’eau qui débordent de leur lit et des inondations engendrées par une remontée de nappe phréatique. On n’en parle pas souvent, pourtant, il faut admettre qu’elle constitue un phénomène encore plus dévastateur.

Expertise fissures

Partager sur Twitter | Partager sur Facebook | Imprimer la page

A propos d'Amandine

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!