Nos dernières actualités

Faut-il cacher les défauts de son logement pour mieux le vendre ?

L’acquisition d’un logement comporte un certain nombre de pièges, qu’il convient d’éviter. Tout propriétaire souhaite vendre son logement dans les plus brefs délais et au meilleur prix. Mais lorsque le logement mis en vente présente des défauts, il arrive que le vendeur mette tout en oeuvre pour arriver à ses fins. Cependant, cacher les défauts de son logement pour le vendre, est une pratique vivement déconseillée.

 Expertise construction

Défauts bien immobilier : un obstacle lors de la vente de son logement

De nombreux défauts peuvent être visibles dans un logement, comme par exemple une latte de plancher décollée, un interrupteur mal fixé, ou encore une vitre fendue. Ce type de désordres est en général facile à réparer, mais peut néanmoins représenter un obstacle aux yeux des éventuels acquéreurs. Lorsqu’il s’agit de véritables défauts de construction, à l’image des fissures, de l’humidité et des malfaçons sur le gros oeuvre, la vente du bien devient alors un exercice compliqué, car ceux-ci constituent une menace pour la solidité du bâtiment. En présence de tels désordres sur le logement, les acheteurs les plus téméraires tentent de négocier le prix de vente avec le propriétaire, mais les plus hésitants d’entre eux se contentent bien souvent de fuir.

Quels sont les risques à vouloir cacher les défauts d’un bien mis en vente ?

Tout propriétaire d’un bien immobilier sait pertinemment qu’un logement affecté par des défauts, se vendra bien moins facilement qu’un autre qui n’en n’a pas. Tout faire pour dissimuler des informations essentielles sur le logement, afin de convaincre l’acquéreur d’investir, n’est pas sans conséquence. En général, si l’acheteur n’est pas immédiatement séduit par le bien, le vendeur n’a pas intérêt à lui forcer la main. Lorsqu’un propriétaire cherche à tout prix à vouloir cacher les défauts de son logement pour mieux le vendre, celui-ci prend alors des risques. Dans le cas où le vendeur cache volontairement des défauts qui endommagent son logement, l’acheteur trompé est en droit d’engager une procédure pour vice caché ou dol, selon la gravité des désordres dissimulés.

Eco Expert : entreprendre une procédure pour dol ou vice caché

En présence de défauts, désordres, vices et/ou malfaçons, ayant fait l’objet d’une dissimulation par le propriétaire du bien, l’acquéreur a le droit d’entreprendre une procédure pour dol ou vice caché. Dans le domaine de l’immobilier, le terme dol implique l’entière connaissance du problème par le vendeur, ainsi qu’une profonde intention d’induire en erreur l’acheteur, en choisissant de cacher les défauts de son logement pour le vendre. Qu’il s’agisse d’une problématique de dol ou de vice caché, l’acquéreur dupé peut choisir le recours judiciaire. Afin de mettre toutes les chances de son côté, l’assistance d’un expert bâtiment indépendant est à privilégier. L’expert bâtiment Eco Expert est en mesure de vous donner toutes les informations nécessaires, ainsi que de bons conseils, pour mener à bien toute procédure pour vice caché ou dol. L’expertise Eco Expert vous permet de résoudre votre problème de dol ou de vice caché et à un prix attractif !

Expertise fissures

Partager sur Twitter | Partager sur Facebook | Imprimer la page

A propos d'Eco Expert

Acteur majeur de l'expertise immobilière depuis 30 ans, LAMY Expertise éclaire et sécurise les décisions des particuliers. LAMY intervient partout en France et en Europe, en toute indépendance des groupes immobiliers ou financiers pour aider les particuliers sur les plans technique, économique et environnemental, mais aussi les professionnels, les entreprises et les tribunaux.

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!