Nos dernières actualités

Les deux recours d’une assurance habitation en cas de fissure d’une maison ancienne

Si certaines fissures sont superficielles, d’autres sont plus profondes pouvant alors compromettre la solidité de votre maison. Pour les propriétaires d’une maison ancienne, il est plus difficile d’obtenir une indemnisation de la part de leur assurance habitation. Alors quels sont les recours possibles ?

Être indemnisé au titre de la garantie «vices cachés»

L’acquéreur d’une maison est protégé par la découverte, postérieure à l’achat, d’éventuels défauts (comme les fissures). La garantie des vices cachés est encadrée par l’article 1641 du Code civil. Il appartient néanmoins à l’acquéreur de prouver que le vice existait bien avant qu’il n’achète cette maison. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est conseillé de réaliser une expertise.

La catastrophe naturelle peut-elle être un recours d’indemnisation ?

Il est en effet possible de faire jouer la garantie «sécheresse» de votre assurance habitation. En effet, cette dernière vous offre la possibilité d’être indemnisé dans les conditions au titre de catastrophe naturelle. Il s’agit d’un mécanisme original qui permet de combiner solidarité nationale et assurance privée. Ceci est régi et instauré par la loi du 13 juillet 1982.

Partager sur Twitter | Partager sur Facebook | Imprimer la page

A propos d'Amandine

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!