Nos dernières actualités

5 conseils pour bien acheter son terrain en construction

Le choix d’un terrain adéquat – c’est à dire qui n’occasionnera pas de risques de désordres – pour la construction d’une maison doit se fonder sur multiples critères. Bien que le prix de vente constitue généralement un facteur décisif, les spécificités du terrain en question ne doivent en aucun cas être négligées.

Expertise fissures

Faire construire : d’abord faire un examen minutieux de la configuration du terrain

Construire sur un terrain inapproprié est susceptible de menacer l’intégrité structurelle de la future maison. Il est de ce fait indispensable d’examiner le site en se focalisant, entre autres, sur les facteurs suivants : le niveau du terrain (en pente ou non), l’inclinaison, la stabilité de l’endroit, l’existence de contraintes spécifiques. Il est toujours plus judicieux de choisir un terrain en construction permettant d’ancrer les fondations à la bonne profondeur, pour la sécurité des occupants mais aussi l’intégrité de la structure elle-même.

Identifier la végétation dans les environs du terrain en construction

Il est important de comprendre que certaines espèces de plantes ont des incidences sur la sécurité de la construction. Les saules et peupliers, par exemple indiquent souvent la proximité d’eau. Le terrain en construction risque de favoriser des problèmes d’humidité du fait d’une éventuelle nappe souterraine ou de la présence toute proche d’un cours d’eau. L’acheteur doit donc prêter une attention particulière à la végétation afin de pallier à certains désordres (déchaussement des fondations et risque de fissures par exemple).

Avant d’acheter un terrain en construction, bien observer les constructions voisines

Les acquéreurs n’y pensent pas toujours, mais le fait d’observer les maisons à proximité du terrain permet souvent d’en connaître les spécificités. Si la majorité des constructions sont fissurées, l’acheteur peut comprendre, sans forcément recourir à une expertise, que bâtir sur ce terrain requiert des techniques de construction particulières (et donc plus onéreuses). Dans la mesure du possible, mieux vaut opter pour un terrain présentant moins de risques pour la future maison ou alors de mettre en œuvre les dispositions préconisées par les experts du bâtiment.

Procéder à une enquête auprès du vendeur ainsi que de la mairie concernée

Avant d’acheter un terrain pour y construire une maison, il est toujours recommandé de poser des questions pertinentes. Le fait de discuter avec le propriétaire vendeur permet d’éviter des surprises désagréables. Il doit en effet être en mesure de fournir quelques détails essentiels qui permettront d’évaluer les risques afférents au sol. Les documents administratifs disponibles auprès de la mairie offrent également la possibilité d’en savoir plus sur les particularités du terrain en construction.

Solliciter une étude de sol et une expertise technique de la future maison

Les enquêtes menées par l’acheteur ne suffisent pas toujours pour déterminer s’il a raison ou non de s’intéresser à un terrain en construction. Pour plus de certitude, il est de ce fait conseillé de s’adresser à des géotechniciens expérimentés. Leurs solides connaissances leur permettent de mener une étude de sol permettant d’évaluer la résistance mécanique du terrain, l’éventuelle présence d’eau à proximité ou encore le type de fondation à privilégier. L’acheteur a plus de chances de faire une acquisition judicieuse du fait qu’il a recours à une étude de sol. Il peut également recourir à une expertise technique bâtiment afin de répondre à toutes ses interrogations sur l’établissement de sa future maison. En outre, l’expertise dite « avis avant acquisition » donne de nombreuses informations susceptibles d’influencer le choix du terrain en construction.

Expertise fissures

Partager sur Twitter | Partager sur Facebook | Imprimer la page

A propos d'Amandine

This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!